Qui êtes-vous ?

Ma photo
Né il y a quelques années, no 2 n'a pas dormi pendant 19 mois, se réveillant chaque nuit. Ceci coïncida avec mes trajets à Zürich (réveil à 4h15 chaque mardi). Un collègue a noté ma tronche de déterré. La première chronique était née.

samedi 12 septembre 2015

Sur la route du week-end...

Lecteurs chéris et innombrables, vous le savez, Le Père n'est pas du genre à se plaindre... Que nenni! Il épaule avec calme et sérénité les affres de la vie quotidienne et de la paternité de 5 punks... Que de souffrances ravalées, c'est admirable!

Il lui semble cependant nécessaire de noter que, bien que chacun soit un Dieu de la route, force est de constater que, sur les autoroutes Suisses, il y a beaucoup d'appelés mais bien peu d'élus!

En résumé : piste de gauche = doubler, le reste du temps piste de droite, merde à la fin, ça suffit!!!! Mise en situation : mémé est à 103km/h dans sa Fiesta modèle 98 (1898, malheureusement...) depuis 25km, la deuxième est à fond et fume, les joints sont prêts à péter, elle transpire, bave, le pacemaker risque aussi de serrer et elle est toujours à la hauteur du sale jeune en Polo qui se roule un joint en jouant à Minecraft sur son smartphone...

Ce tableau bucolique est perturbé uniquement par les "dedieudedieudedieudedieu!!!!!!" émanant du MPPT (le Bus) dans lequel, 7,43cm derrière la Fiesta (et dangereusement prêt au goût des passagers les plus imaginatifs!), Madame jure et peste contre les mauvais conducteurs, les vieilles et la terre entière... Eut-il juré ainsi, Le Père se serait fait accueillir vertement... Nous ne sommes pas tous égaux devant la loi!

Dernier rappel: hormis les Belges, pour pique-niquer, les Valaisans et les Tecinois pour doubler en cas de bouchons, la bande d'arrêt d'urgence est à réserver aux urgences!

Dura lex, sed lex

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire