Qui êtes-vous ?

Ma photo
Né il y a quelques années, no 2 n'a pas dormi pendant 19 mois, se réveillant chaque nuit. Ceci coïncida avec mes trajets à Zürich (réveil à 4h15 chaque mardi). Un collègue a noté ma tronche de déterré. La première chronique était née.

mardi 6 octobre 2015

Matinale, enfin fin de matinale - 06.10.2015

On a donc appris que la côte d'Azur, bien que côtoyant une mer, et donc coutumière de l’humidité, supporte assez mal la précipitation… Là-bas mieux vaut prendre son temps, même pour la pluie.

Suivant son métier, les termes ont des portées différentes… Lorsqu’un immense auteur - comme Le Père, tu as raison de le souligner lecteur adoré – commet une faute de frappe, normalement aucun hôpital n’est aplati ! Etonnamment, cela reste le cas même pour les auteurs américains ou moins talentueux que le père, moins pour les pilotes US.

A la surprise générale, Le Père n’a pas remporté Morat-Fribourg, à peu de chose près… Ne sois pas triste, lecteur fidèle, le prix allant au vainqueur n’en vaut simplement pas la peine ! Et Le Père, sous ses traits bourrus et parfois un brin renfrognés (si, si), est altruiste ! Vous vous doutez bien que ces quelques réfugiés Kenyans en ont plus besoin que moi, non ? Je me réserve pour une autre course… mais je ne sais pas encore laquelle !

La vie suit son cours : les punks seront bientôt en vacances, j’ai donc commandé de la munition neuve pour le Flash Ball et mis les tasers à charger… Numéro 3 traite encore de temps à autres les importuns de crétin de pomme de terre et numéro 4 pense toujours qu’on dit un boulet de camion…

Yipikaï !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire